Sarah Cattan. La tribune lyrique et … stupéfiante du Recteur de la Grande Mosquée

608

Régulièrement, je m’en vais voir ce que fricote … le … Recteur de la Grande Mosquée de Paris, Chems-eddine Hafiz.

Souventes fois, ça me permet d’avoir des nouvelles de notre Grand Rabbin, Haïm Korsia, qui le suit docilement, copains comme cochons qu’ils sont tous les deux.

Mon attention attirée par la Tribune de notre Recteur dans Le Monde, manquant de m’étouffer, Je m’en suis allée voir si le Recteur twittos avait, a minima, glissé 3 mots pour condamner l’attentat à la hache qui a eu lieu à Elad, Israël. Tant il est vrai qu’il aurait pu être a minima gêné aux entournures par la date choisie. Par les danses et autres youyou à Jénine. Par les distributions de bonbons à tout-va dans Gaza : c’est vrai qu’il est impossible de regarder ces scènes de liesse sans se demander comment, mais comment donc, il sera un jour possible de discuter avec des individus de cet acabit. Sans foi ni loi. Hors d’âge. La sauvagerie bestiale à l’état pur. Des bêtes à visages humains. Décérébrés. On eût aimé y voir quelque esprit de résistance : Non. Ça mange des bonbons.

Que nenni donc. Chems-eddine Hafiz devait travailler sa tribune. Car un texte comme celui qu’il a commis nécessite de l’ardeur. Du culot. De l’imagination. Un zeste d’indécence.

N’en déplaise à certains, titre-t-il, les musulmans vivent et vivront en France en citoyens égaux en droits et en devoirs“.

Et de nous resservir … le mépris, les soupçons et les blessures qu’ infligeraient aux millions de Français pratiquant l’islam les ennemis de la communauté nationale.

Et de tenter d’apitoyer le chaland sur les violences verbales dont feraient l’objet ces humbles fidèles qui ont écouté le prêche de notre Imam.

Et de pleurer sur la … vulnérabilité desdits fidèles, devenus cibles et boucs émissaires en cette période électorale.

Et d’ajouter que Les millions de musulmans anonymes qui ne demandent qu’à vivre en paix ne devraient pas susciter un tel mépris. Ils ne méritent pas ces blessures que leur infligent les véritables ennemis de la communauté nationale, car ils ont toujours été au rendez-vous lorsque le destin de la France était en jeu.

Et de nommer … marchands de peurles tenants du grand remplacement.

Et d’oser glisser : Cette vision est aux antipodes de la civilisation, tout comme l’est le terrorisme par rapport à l’islam.

Et d’aller plus loin, évoquant … la force de pénétration de ces agents nuisibles, laquelle bénéficierait  d’un puissant soutien et de moyens humains, logistiques, techniques et financiers.

Et, sans nommer quiconque, de fustiger cette formation politique qui prétend redonner son éclat à la France tout en prêchant la haine, et, partant, cet ancien candidat à la présidence de la République,  chef d’orchestre d’une campagne présidentielle qui faisait de l’islam et des musulmans les responsables de tous les maux.

Avec une conclusion au goût de promesse. Ou de menace :

N’en déplaise à certains, les musulmans vivent et vivront en France en citoyens égaux en droits et en devoirs. Ils ont voté et ils voteront encore plus dans le futur. Ils ont participé au scrutin le plus important : l’élection présidentielle. Ils ont impacté l’opinion. C’est la meilleure réponse à cette avalanche d’insultes et de médisances qui n’ont pas outre mesure ému les politiciens, les médias ou les défenseurs des droits de l’homme. « Français de papiers », nous a-t-on qualifiés pour nous exclure. Nous aurons tout entendu.

Non, la véritable menace ne vient pas de mon voisin musulman prosterné à la mosquée. Elle ne vient pas non plus de cette mère de famille qui apprend à ses enfants à invoquer le nom de Dieu avant de manger ou de sortir du domicile familial pour se rendre à l’école ou au travail. Elle vient de ceux qui nous stigmatisent pour nous exclure.

Si notre artiste lyrique évoque en toute fin de tribune cet ennemi commun qu’il n’a, dit-il, de cesse de dénoncer – le terrorisme islamiste -, il explique à son lecteur que la matrice de ce terrorisme se nourrit de la stigmatisation des citoyens musulmans.

La fin ne peut s’inventer :

Qu’attendons-nous de la conscience française ? Qu’elle s’exprime sur cette question comme elle s’est toujours exprimée dans les moments décisifs, qu’elle dénonce explicitement les attaques contre l’islam et les musulmans et qu’elle mette un terme à ce silence assourdissant. L’islam est l’affaire de tous les Français.

Aujourd’hui, notre vote oblige en premier lieu le président de la République réélu, ainsi que toutes celles et tous ceux qui militent pour construire une France plus grande. Arrêtez de nous considérer comme des citoyens condamnés aux marges de la société.


Une plume lyrique pour nous dire “Bon week-end” quand même

Les followers du Recteur ont répondu présents

Sarah Cattan

https://www.lemonde.fr/idees/article/2022/05/06/n-en-deplaise-a-certains-les-musulmans-vivent-et-vivront-en-france-en-citoyens-egaux-en-droits-et-en-devoirs_6124986_3232.html

SourceTRIBUNEJUIVE.INFO

5 Commentaires

  1. Quel fou peut attendre ou espérer autre chose de la part d’un musulman ? Le mal coranique, encore prudent et dissimulateur, est sur le point de triompher dans ce pays où règnent la lâcheté et l’attitude d’abandon froussarde généralisées. C’est alors que les « pouvoir d’achat avant tout » prendront la mesure de leurs erreurs.

  2. Je répète ici , ce que j’avais dit a son frère -Chems Eddin Chitour – avant qu’il ne soit appelé a occupé le poste de ministre sous Boutéflika: » Je ne vois pas ce que peut apporter un Etat Arabe de plus ( la Palestine ) étant donné les échecs des Etats arabes existants depuis leur indépendance ( a part les confettis du Golfe) même dotés de ressources immenses. Alors un pauvre Etat palestinien exigu et sans ressources. La meilleure preuve , est l’Algérie Etat riche, mais avec des Algériens pauvres et qui ne trouvent leur salut que dans la fuite de leur pays , même au péril de leur vie. Et ce qui est terrible c’est de venir se réfugier chez l’ancien colonisateur >> . Il faut vraiment ne pas avoir de fierté.
    Le Recteur de la Grande de Paris , frère de l’autre , aurait dû resté dans son pays, au lieu de venir aboyer en France, afin d’aider son pays à se développer et répondre ainsi a l’appel de l’ancien Premier ministre de Boutéflika , Ahmed Ouyahia :  » Nous lançons un appel à nos compétences expatriés ( pour ne pas dire qui ont fui l’Algérie) pour concourir au développement de l’Algérie , à l’image de ce que font d’autres diasporas à travers le monde au bénéfice de leur Patrie d’origine .>> Le 27 juin 2018. www. algérie-focus .com.
    Seulement les autres diasporas , avaient de l’honneur et de la dignité pour construire leur pays.
    Le Recteur de la moquée de Paris , ignore le PIB de l’Algérie( moins de 5.000 dollars ) et son classement de l’ONU de l’IDH 127 eme .Le Hirak a encore creusé le retard.

  3. Il faut aussi rappeler au Recteur de la grande Mosquée, que c’est en France que les musulmans vivent 100 ( cent) fois mieux que dans leur pays d’origine, malgré toutes les difficultés. En comparaison , avec ceux du Yemen, Syrie, Soudan , Somalie , Liban , Algérie, Tunisie , Irak,Jordanie etc.

    On n’entend pas le Recteur de la Grande Mosquée de Paris , donner son avis , sur la situation des musulmans , persécutés, torturés et massacrés , en Chine ( Ouïgours ) en Russie ( les Tchétchènes) , au Myanmar ( les Rohingyas ). Comme dans la  » Ferme des animaux  » , pour le Recteur de la grande mosquée de Paris , il y a des musulmans plus musulmans que les autres , ce sont les Palestiniens. Pourquoi ?

    • Vous pouvez aussi rappeler que les arabes israéliens vivent dans un confort « juif » exceptionnel et jouissent d’une protection sociale et surtout de santé que tous les autres arabes ne peuvent espérer, même dans leurs rêves les plus fous.

      • Vous avez parfaitement raison.
        Le PIB israélien est de 43.466$ et son IDH ( indice de développement humain, qui comprend plusieurs paramètres , éducation , espérance de vie , taux d’alphabétisation etc ) , Israël se situe au 35eme rang. cela ne veut pas dire que tout est parfait en Israël , mais par rapport aux pays arabo-musulmans , indépendants depuis des décennies , il n’y a pas photo , comme on dit en français moderne.
        -Le PIB de l’Algérie , le pays d’origine du Recteur de la Grande Mosquée de Paris, Chems-Eddin Hafiz est de 4.279 $ , l’IDH , 113 eme . C’est bien de faire des grands discours pour la Palestine en France où il bénéficie des avantages sociaux. Je pense que Chems -Eddin Hafiz est un mauvais exemple pour les Palestiniens. A quoi peut servir l’indépendance , si c’est pour fuir son pays et de venir vivre comme immigré chez l’ancien colonisateur . Ce n’est pas glorieux.
        -Tunisie ,PIB, 2.549$,IDH, 153eme
        -Jordanie, PIB, 4.278$, IDH, 135e etc
        Les seuls pays Arabo-musulmans qui s’en sortent grâce aux hydrocarbures sont les confettis du Golfe et l’Arabie saoudite.

Répondre à Alex E. MÉRALI Annuler la réponse

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici