Strasbourg :Le livreur antisémite expulsé vers l’Algérie

En janvier dernier, un livreur à vélo refusait deux commandes de repas, toutes deux venant de restaurants casher. Le 14 janvier, il était condamné à quatre mois de prison ferme pour diffamation fondée sur la religion. Sans papier, il a été expulsé samedi vers l’Algérie.
Par Jean-Frédéric TUEFFERD

Dans un tweet, le ministre de l’Intérieur annonçait le 14 janvier « avoir pris la décision de faire expulser du territoire national le « livreur » de repas qui, dans le Bas-Rhin, avait déclaré ne pas vouloir effectuer de livraisons auprès des clients juifs ». Dans un autre tweet daté du 17 avril, Gérald Darmanin se donne un satisfecit : « Comme je m’y étais engagé, le « livreur » de repas à domicile qui avait déclaré ne pas vouloir servir de clients juifs a été expulsé aujourd’hui du territoire français, après avoir purgé sa peine de prison. »

Cette triste histoire avait commencé le 7 janvier quand un livreur Deliveroo refusait coup sur coup deux commandes de repas au motif que la cuisine était casher. Très rapidement, les deux restaurateurs portaient plainte, suivis du Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme, de la Licra du Mrap, du Crif et du consistoire israélite du Bas-Rhin. Puis la plateforme de livraison déclarait qu’elle n’avait « aucune tolérance pour les propos et les agissements antisémites » et que, sitôt identifié, le livreur verrait son contrat prendre fin. L’affaire avait pris un tour national, notamment avec une exposition lors de l’émission de Cyril Hanouna Touche pas à mon poste.
Le jeudi 14 janvier, la salle de l’audience du tribunal judiciaire était noire de monde pour l’audience en comparution immédiate. Le prévenu, Dhia Eddine Djouabi, qui fêtait ce jour-là son 19e anniversaire, peinait à s’expliquer sur les faits. À l’entendre, seule la rentabilité des courses aurait dicté ses choix. En outre, ce sans-papiers algérien opérait illégalement comme livreur, payant 150 € à un tiers, vrai détenteur du compte Deliveroo.
Le procureur Alexandre Chevrier avait vu là « l’expression d’une ignorance, d’une bêtise, d’une méconnaissance, d’une provocation ». Il avait requis quatre mois de prison ferme. Le tribunal avait suivi et prononcé en outre l’interdiction de revenir durant trois ans sur le territoire national.
Le dernier tweet de Gérald Darmanin se veut sans appel : « La haine antisémite n’a pas sa place en France. »
Source :
https://www.dna.fr/faits-divers-justice/2021/04/17/le-livreur-antisemite-expulse?fbclid=IwAR3Fhs0ovIdqRMx8iiLqzEzlzpI-tc5nrSLzt6I03opNYELra44F0Av4atI

happywheels

SourceLIGUEDEDEFENSEJUIVE.COM

ARTICLES POPULAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Populaire cette semaine

Derniers Commentaires