Suleimani planifiait des attentats à Jérusalem quand les 72 houris l’ont mis en pièces

519

L’ancien commandant de la Force iranienne Quds, Qassem Suleimani , qui a été brutalement démis de ses fonctions par les États-Unis début janvier, a passé ses derniers jours à s’occuper d’un plan d’armement palestinien pour des actions contre Israël, a rapporté samedi le réseau Al Masdar.

“Le regretté Suleimani a conseillé et livré personnellement et activement des armes aux Palestiniens”, a déclaré une source en Iran. Ali Al-Shishniyah, jihadiste du mouvement de résistance palestinien, aurait déclaré que, dans ses dernières heures, Suleimani avait commencé à planifier “le début de la libération de Jérusalem”.

“La résistance a été affectée par la perte d’un haut dirigeant disposant d’une longue expérience de soutien et d’assistance [au terrorisme palestinien].

Rappelons que Suleimani, commandant de la Force Qods des gardiens de la révolution iraniens, et Abu Mahdi al-Mohandis, un milicien irakien de haut rang d’Al Ashd a-Sha’abi (Forces de Mobilisation Populaire), ont été éliminés début janvier par une frappe aérienne américaine à l’aéroport international de Bagdad, la capitale de l’Irak. En outre, cinq autres personnes auraient été tuées lors des attaques.

maariv.co.il

Adaptation de l’hébreu : Marc Brzustowski

SourceJFORUM.FR

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici