Tamar Sandberg à Kfar Qassem pour encourager les Arabes à voter

39
Palestinian President Mahmoud Abbas meets with Meretz Chairewoman Tamar Zandberg at the Mukataa compound, in the West Bank city of Ramallah, on March 10, 2019. Photo by Hadas Parush/Flash90 *** Local Caption *** ????? ???? ????? ????????? ????? ???? ?????? ??? ???? ??? ??????

Photo Hadas Parush / Flash 90

Les taux de participation particulièrement bas dans le secteur arabe, constaté par tous les observateurs, est en train de créer la panique non seulement dans les QG des partis arabes mais aussi dans la gauche israélienne.

Le parti Ra’am-Balad est particulièrement menacé de ne pas atteindre le seuil d’éligibilité, mais avec une telle défection, même le parti Ta’al-Hadash d’Ahmad Tibi et Ayman Oudeh n’est pas certain de passer le seuil.

Dans un tel scénario, le bloc de gauche pourrait être privé de 4 à 12 sièges. C’est la raison pour laquelle les responsables de campagne des partis arabes multiplient les appels à voter, même dans les mosquées.

Mais ils ne sont pas les seuls. Tamar Sandberg, présidente de Meretz, s’est rendue dans la ville arabe de Kfar Qassem pour encourager les habitants à se rendre dans les bureaux de vote.

La présidente du parti d’extrême gauche ne cache pas qu’elle préfère voir Ayman Oudeh, Ahmad Tibi, Jamal Zahalka, Aïda Toumah-Suleiman ou encore Ofer Kassif sur les bancs de la Knesset que Betzalel Smotritch, Ayelet Shaked ou Itamar Ben-Gvir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici