22.2 C
Jérusalem
jeudi 1 octobre 2020

TikTok dément avoir transmis des informations d'utilisateurs indiens à la Chine

LES + VUS CHEZ LES PRO

Macron détourne le matériel médical pour l’envoyer au régime terroriste iranien : colère du député Ciotti, “L’Iran avant la France ???”

Actualités By liguedefensejuive | 2 avril 2020 Le député Éric Ciotti (LR) a fustigé mercredi l’annonce par l’eurodéputée Nathalie Loiseau, la représentante du parti de Macron au parlement européen,...

Rafael Nadal : Une histoire juive?

A l’issue du Grand Shelem qu’il vient, à nouveau, de remporter, comme jamais personne avant lui, nous remettons en ligne cet article réactualisé, du...

Après sa conversion au judaïsme, le mannequin Karlie Kloss se fiance avec Joshua, le frère de Jared Kushner

Sur son compte Instagram Karlie Kloss a annoncé ses fiançailles avec Joshua Kushner, un homme d’affaires et un investisseur américain mais surtout célèbre pour être...

Ruinée, la chanteuse Ophélie Winter serait devenue SDF (Public et TPMP)

Les dernières photos d’Ophélie Winter publiées ce vendredi 20 septembre, dans “Public”, font mal au cœur. Ruinée, elle errerait dans les rues de Paris,...

L a France arnaquée :Des retraites françaises versées à des morts, au Maghreb

Quand des retraités ou couples de retraités rentrent en Afrique du Nord, la mauvaise tenue de l’état civil permet à des veuves de ne...

La plateforme TikTok, qui figure parmi les 59 applications chinoises interdites la veille par New Delhi au nom de la sécurité nationale indienne, s’est défendue mardi d’avoir communiqué des données d’utilisateurs indiens au gouvernement chinois. « TikTok continue de respecter la sécurité et le caractère privé des données aux termes du droit indien et n’a partagé aucune information sur nos utilisateurs en Inde avec des gouvernements étrangers, y compris le gouvernement chinois« , a déclaré la branche indienne de la société, propriété du groupe chinois ByteDance, dans un communiqué.

Blocage en Inde

Ce blocage est un revers majeur pour TikTok, extrêmement populaire auprès des jeunes Indiens, qui constituent une grosse part de ses utilisateurs mondiaux. L’application permet de publier des vidéos de quelques dizaines de secondes où les utilisateurs se filment réalisant des sketchs, chantant en playback ou dansant sur fond de musique.

L’Inde a annoncé lundi soir interdire une soixantaine d’applications chinoise pour « assurer la sécurité et la souveraineté du cyberespace indien« . Cette décision survient deux semaines après un rarissime affrontement meurtrier entre les armées indienne et chinoise autour d’un litige frontalier dans l’Himalaya. Le choc a fait 20 morts côté indien, et un nombre inconnu de victimes dans les rangs chinois. La mort des soldats indiens a suscité une vague d’indignation en Inde, déclenchant des appels au boycott d’entreprises chinoise.

« TikTok a démocratisé l’internet en étant accessible dans 14 langues indiennes, avec des centaines de millions d’utilisateurs, d’artistes, de conteurs, d’éducateurs et d’interprètes qui en dépendant pour gagner leur vie, beaucoup d’entre eux étant des primo-accédants à internet« , a regretté l’application dans son communiqué. Parmi les applications bannies par New Delhi figurent également WeChat, Weibo et le jeu Clash of Kings.

SourceRTBF.BE

CES ARTICLES PEUVENT VOUS INTÉRESSER ARTICLES POPULAIRES

ARTICLES CONNEXES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

POPULAIRE CETTE SEMAINE

Crimes de guerre à Gaza : une société française visée par une enquête

Dans le documentaire « Made in France - Au service de la guerre », deux journalistes racontent le combat judiciaire de la famille d’une enfant tuée...

Lettre de BDS France Toulouse après les appels à la violence du CRIF

2020-09-25 BDS France Toulouse10bis, rue du Colonel Driant31000 Toulouse Toulouse le 25 septembre 2020. Monsieur le Préfet de la Haute-Garonne1, place Saint Etienne 31000 Toulouse Monsieur le Préfet, Dans...

En raison de « menaces sérieuses », la DRH de « Charlie Hebdo » exfiltrée de son domicile

À la suite de menaces sérieuses, Marika Bret, responsable des ressources humaines du journal « Charlie Hebdo », a dû partir de chez elle...

«Et si Trump avait reussi a apporter la Paix au Moyen-Orient ?», par Harold Hyman

 Donald Trump, grand artisan de la paix au Moyen-Orient ? La normalisation totale des relations entre Israël et deux États du Golfe est un...

BIEN FAIT POUR SA GUEULE : L’antisémite Alain Soral condamné à payer 137 000 euros à la LICRA

L’éditeur négationniste avait remis en vente, en dépit d’une décision de justice, le livre antisémite de Léon Bloy, « Le Salut par les juifs...

France/Covid: plus de 16.000 nouveaux cas en 24 heures

La France a enregistré 16.096 nouveaux cas de Covid-19 en 24 heures, un record depuis le début des tests à grande échelle dans ce...

Lutte contre la faim. La start-up israélienne Salicrop. Des semences très spéciales.

Partager : La start-up israélienne ‘Salicrop’ a réussi à mettre au point des semences qui permettent de faire pousser des plantes sur des terres non-fertiles,...

Rejoignez nous sur Facebook

SourceRTBF.BE