Top 100 des assurtech. Bonne place pour des firmes israéliennes.

The Insurance Post (groupe Infopro Digital, tout comme l’Argus de l’Assurance) a publié l’édition 2019 de son top 100 des assurtech. Si les États-Unis trustent la moitié des places, Israël compte toutefois 3 entreprises dans ce classement.

Le dynamisme des assurtech ne s’affadit pas avec le temps, que ce soit en France ou ailleurs : leurs levées de fonds continuent de croître, avec des valorisations excédant désormais parfois le milliard d’euros.
The Insurance Post, média britannique qui appartient au groupe Infopro Digital (aux côtés de l’Argus de l’Assurance), vient de publier l’édition 2019 de son classement des assurtech les plus innovantes, en partenariat avec Tällt Ventures.
Quatre assurtech françaises figurent dans ce classement, ce qui place la France en sixième position des pays en comptant le plus dans ce top 100.
Les États-Unis sont sans surprise largement représentées, avec 46 entreprises, contre 16 au Royaume-Uni, 7 à la Chine, 6 à l’Allemagne et 5 à l’Inde. Singapour (4), Israël (3), la Belgique (2), l’Afrique du Sud (2), le Canada (2), l’Australie (1), les Émirats Arabes Unis (1) et la Thaïlande (1) sont également présentes.
Ces assurtech choisies ont surtout été créées entre 2013 et 2017 (84 d’entre elles le sont), 15 avant, une seule après (en 2018).
Une assurtech chinoise en remplace une autre au sommet : la licorne Zhong An passe en troisième position, derrière l’Américain Clover Health (qui a récemment mené une nouvelle levée) et, au premier rang, un nouveau venu avec WeSure. La plateforme d’assurance lancée en 2017 par le géant des télécommunications Tencent a annoncé fin 2018 compter déjà une vingtaine de millions d’utilisateurs actifs.
Au pied du podium, Lemonade (qui a aussi mené une récente levée) perd une place et échange son quatrième rang avec… le Français Shift Technology !
Un peu plus long dans le top 10, le pionnier américain des assurtech en santé Oscar tombe au 8e rang, devançant tout juste… Alan, positionné sur un créneau similaire en France.
+Simple.fr fait de son côté son entrée au sein du classement au 51e rang, tandis que Valoo perd 12 places au 93e rang – juste derrière le Belge Qover, lancé depuis peu sur le marché français.

Source Argus de l’assurance

ARTICLES POPULAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Populaire cette semaine

Derniers Commentaires