Tsahal a-t-elle une réponse à la nouvelle arme du Hezbollah ?

Vues:

Date:

Le Hezbollah a sorti une nouvelle arme lors de l’attaque de Khorfish. L’armée israélienne a-t-elle une réponse ?

Un réserviste a été tué et six personnes ont été blessées hier lors d’une attaque de drone du Hezbollah à Khorfish, lorsque deux engins ont touché la même cible en quelques.

Un réserviste a été tué et six personnes ont été blessées hier (mercredi) lors d’une attaque de drones du Hezbollah, qui ont frappé l’un après l’autre le terrain de football de Khorefish, sans avertissement. Comment s’est produite cette situation dans laquelle deux engins ont touché la même cible à quelques minutes d’intervalle, sans avertissement ? Quels drones a-t-il le Hezbollah ? Et quelles sont les dégâts qu’Israël inflige actuellement au Hezbollah ? Voici quelques réponses.

Comment une situation s’est-elle produite où deux engins ont touché le même endroit à quelques minutes d’intervalle sans avertissement ?

Les systèmes de détection et d’alerte en Israël comme à l’étranger recherchent un vecteur qui va d’un point A à un point B, puis le localisent une première, une deuxième, une troisième fois et, entre les deux, mesurent la trajectoire du mouvement pour estimer où un missile pourrait l’atteindre. Le Hezbollah a utilisé des drones basés sur la navigation inertielle Il s’agit en fait d’un système parallèle au GPS, basé sur des magnétomètres, des accéléromètres et des gyroscopes, la navigation étant réalisée en mesurant l’accélération et la vitesse angulaire, dans le but de comprendre la localisation de la cible et son mouvement. Cependant, à l’instar d’un missile, un tel drone est limité à une cible fixe, sa capacité de suivi et d’interception est donc assez similaire à celle d’une fusée.

Il est possible que la source de la surprise dans le cas de Horfish soit que le Hezbollah ait utilisé des armes mobiles plus avancées, celles qui ne partent pas d’un point A à un point B, mais naviguent à distance. De plus, il est possible qu’il s’agisse d’un drone avec une surface transversale radar variable, c’est-à-dire que le degré de réflexion radar de l’armement mobile change, ce qui rend son identification difficile. De cette façon, une situation pourrait survenir dans laquelle deux drones voleraient en rond dans les airs, et lorsque la décision d’attaquer serait prise. Pour l’instant, Tsahal enquête sur l’incident, et il sera intéressant de voir les résultats.

De quels drones le Hezbollah dispose-t-il ?

Les Iraniens ont veillé à équiper le Hezbollah de drones nombreux et variés parmi ceux aux mains du Hamas. L’organisation terroriste chiite possède des drones de collection comme Ayoub, et des drones d’attaque comme Ababil ou la série Shahad. D’un autre côté, le Hezbollah a aussi un système de défense doté de batteries S-200 et de 358 missiles. Ces systèmes ont intercepté plusieurs drones israéliens, dont le Hermes 900.

Quelles sont les dégâts qu’Israël a infligé au Hezbollah ?

 Le Hezbollah avait indiqué détenir des armes nouvelles. Ces dernières en font partis. Israël s’appuie actuellement principalement sur l’identification grâce aux systèmes d’alerte existants et sur l’interception via le Dôme de Fer. Cependant, lorsque les drones sont maniables et ne reposent pas uniquement sur la navigation inertielle, la tâche devient beaucoup plus difficile.

JForum.fr

La rédaction de JForum, retirera d’office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

La source de cet article se trouve sur ce site

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

PARTAGER:

spot_imgspot_img