Un ancien collaborateur de Nasrallah tué près de Damas

Vues:

Date:

Un ancien collaborateur de Nasrallah tué dans une frappe israélienne présumée près de Damas

Le Hezbollah a confirmé mardi après-midi que Yasser Nimr Qarnabsh, un ancien assistant du chef du groupe terroriste libanais Hassan Nasrallah, a été éliminé lors d’une frappe de drone présumée israélienne à l’extérieur de la capitale syrienne.

Yasser Nimr Qarnabsh, terroriste du Hezbollah assassiné. Crédit : X.Yasser Nimr Qarnabsh, terroriste du Hezbollah assassiné. Crédit : X.Yasser Nimr Qarnabsh, terroriste du Hezbollah assassiné. Crédit : X.

Al-Akhbar, un quotidien libanais proche de l’organisation terroriste soutenue par l’Iran, a déclaré que Qarnabsh avait été tué après que les forces de défense israéliennes ont ciblé sa voiture près d’un point de contrôle sur l’autoroute Damas-Beyrouth.

Les médias locaux ont déclaré que Qranbish faisait partie d’une unité d’élite du Hezbollah chargée de transférer des terroristes et des armes de la Syrie vers le Liban et qu’il avait auparavant servi comme garde du corps personnel de Nasrallah.

Plus tôt mardi, le Hezbollah a publié une deuxième vidéo de reconnaissance aérienne de sites israéliens, documentant cette fois les hauteurs du Golan.

Le drone du Hezbollah, baptisé hudhud , le nom arabe de l’oiseau national d’Israël, la huppe, a capturé le mois dernier des images du port de Haïfa, l’une des portes d’entrée commerciales les plus importantes d’Israël.

La dernière vidéo comprend « des scènes de reconnaissance aérienne de bases de renseignement, de quartiers généraux de commandement et de camps dans le Golan arabe syrien occupé, renvoyées par des avions de la Force aérienne de la Résistance islamique », a écrit l’armée terroriste soutenue par l’Iran sur sa chaîne Telegram.

Lors de l’incident de Haïfa du mois dernier , les forces de défense israéliennes ont pris la décision de ne pas intercepter le drone de surveillance car il ne représentait pas une menace et par crainte que les fragments d’interception puissent nuire aux civils, selon les médias israéliens.

Depuis qu’il a rejoint la guerre en soutien au Hamas le 8 octobre, le Hezbollah a tiré plus de 5 000 roquettes, missiles antichars et drones suicides sur les communautés frontalières israéliennes.

JForum.fr avec jns

La rédaction de JForum, retirera d’office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

La source de cet article se trouve sur ce site

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

PARTAGER:

spot_imgspot_img