Un avocat du barreau de Paris soupçonné de financement du terrorisme

LES + VUS CHEZ LES PRO

Le siège de la DGSI à Levallois. (CHAMUSSY/SIPA)

Un avocat a été interpellé, ce mardi 15 janvier au matin, par les policiers de la DGSI (Direction générale de la sécurité intérieure), avant d’être placé en garde à vue pour “financement du terrorisme”, selon “Le Parisien“, qui révèle l’information.

# De qui parle-t-on ?

Cet avocat du barreau de Paris connaît particulièrement bien les dossiers de terrorisme: c’est sa spécialité, selon le quotidien, qui ne communique pas son identité.

# De quoi cet avocat est-il soupçonné ?

Toujours selon “Le Parisien”, cet avocat est soupçonné d’avoir versé de l’argent à un intermédiaire en vue d’exfiltrer d’Irak un djihadiste de Seine-et-Marne, Maximilien Thibault.

Ce jeune Français de 33 ans, parti rejoindre l’EI (Etat islamique) en 2015, est depuis porté disparu, selon la même source, qui indique encore qu’il est marié à Mélina Boughedir, capturée à l’été 2017 par les forces irakiennes puis condamnée à Bagdad à 20 ans de prison.

Le virement suspect, réalisé vers la zone irako-syrienne, s’élèverait à 20.000 euros.

# A quoi aurait pu servir cette somme ?

A quoi cette somme était-elle destinée ? Les enquêteurs de la DGSI, et ceux de l’OCRGDF (Office central pour la répression de la grande délinquance financière) également saisis, cherchent notamment à savoir si cet argent aurait pu servir à faire rentrer Maximilien Thibault en France. Toujours selon le quotidien, sa femme dit de lui qu’il est “cuisinier” au sein de l’EI.

Le quotidien a contacté l’ordre des avocats et le parquet de Paris. Le premier n’a pas souhaité faire de commentaire, le second n’a pas répondu.

AFP

CES ARTICLES PEUVENT VOUS INTÉRESSER ARTICLES POPULAIRES

ARTICLES CONNEXES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

POPULAIRE CETTE SEMAINE

Rejoignez nous sur Facebook