Un nouveau front anti-israélien s’installe en Europe

Vues:

Date:

Une semaine après la grande victoire des travaillistes en Angleterre, la gauche française gagne les élections en France sans pour autant obtenir la majorité absolue. Pour l’heure, il est bien difficile de savoir qui sera le prochain Premier ministre et comment le président Macron compte gérer sa nouvelle coalition parlementaire, mais d’ores et déjà, il est clair qu’une page est tournée dans les relations franco-israéliennes et que la radicalisation à gauche comme à droite plonge la communauté juive dans l’angoisse et l’incertitude dans l’avenir. Certes, Emmanuel Macron a réussi à faire barrage au Rassemblement national mais il ne pourra plus ignorer la montée en puissance du Nouveau Front Populaire car ce dernier tentera d’appliquer son programme électoral par tous les moyens.

De ce fait, il semble donc que la politique étrangère de la France ne sera plus un domaine exclusivement réservé à l’Elysée. Quant à celle de l’Union européenne, nous constatons de profondes divergences entre les pays de l’Ouest et le bloc de l’Est dirigé aujourd’hui par la Hongrie. La récente visite à Moscou de Viktor Orban, actuellement président du Conseil de l’Europe, prouve la vive préoccupation sur la guerre de la Russie contre l’Ukraine plutôt que celle menée à Gaza contre le Hamas. Durant la récente campagne électorale, la gauche radicale en France a sévèrement condamné Israël et a soutenu la Cour Pénale Internationale(CPI) dans ses poursuites contre le gouvernement Nétanyahou « pour des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité présumés commis dans la bande de Gaza. » Le Nouveau Front National a également indiqué qu’il suivrait l’Espagne et reconnaîtra immédiatement l’État de Palestine. Pire encore, tel que le Général De Gaulle en juin 1967, il décrètera un embargo sur les livraisons d’armes à Israël et rompra avec le soutien “coupable de la France au gouvernement suprémaciste d’extrême droite de Netanyahou” pour imposer un cessez-le-feu immédiat à Gaza. Il souhaite infliger des sanctions contre l’exécutif israélien “tant que celui-ci ne respecte pas le droit international à Gaza et en Cisjordanie” et demandera la suspension de l’accord d‘association Union européenne-Israël, “conditionné au respect des droits humains”.

Keir Starmer

Le nouveau Premier ministre travailliste Keir Starmer (Chris McAndrew/CC BY 3.0)

Nous avons connu dans le passé des sanctions anti-israéliennes promulguées par les différents gouvernements français mais jamais un chef de parti n’a soutenu des slogans antisémites propagés par ses militants tel que « libérer la Palestine du fleuve à la mer. » Comment interpréter cet odieux slogan, cheval de bataille de « la France insoumise » sinon par la « disparition de l’Etat d’Israël. »

Rappelons que le président Macron avait affirmé que la reconnaissance de la Palestine n’est plus un tabou et que le Rassemblement national a déclaré que cette reconnaissance serait « une victoire du terrorisme. »

Emmanuel Macron

Le Président Emmanuel Macron (Élysée)

Dans ce contexte, nous regrettons que certains ministres du gouvernement Nétanyahou sont intervenus bêtement dans la campagne législative et ont soutenu publiquement la « nouvelle politique pro-israélienne du Rassemblement national. » Il n’y a aucune comparaison à faire entre l’extrême droite israélienne avec celle qu’elle existe en Europe depuis les années sombres. Les idéologies et les objectifs sont bien différents.

Certes, depuis le 7 octobre, Israël est isolé sur la scène international mais l’Etat juif ne peut soutenir des partis de droite fascistes ni des partis antisémites et antisionistes de gauche. Nous déplorons toute ingérence dans les affaires intérieures d’un pays étranger et nous refusons toute intervention française ou américaine dans nos affaires et nos décisions gouvernementales.

Viktor Orbán

Le premier ministre Hongrois Viktor Orbán (European People’s Party)

Les appels aux Juifs français à immigrer en Israël adressés hier par Ariel Sharon et ceux aujourd’hui par Avigdor Liberman sont déplacés et contreproductifs.

Pour sortir de son isolement dans le monde et obtenir le soutien de la société des nations, le gouvernement israélien devra changer de politique, mener une diplomatie cohérente, et prouver ses bonnes intentions. Prouver aux chancelleries et à l’opinion internationale que notre combat contre le terrorisme islamiste est une juste cause, son objectif est universel et dans l’intérêt du monde libre.

Poursuivre la politique de l’autruche et condamner systématiquement l’Etat d’Israël encouragera les attentats terroristes et déstabilisera le Moyen-Orient mais n’épargnera pas, non plus, l’Europe.

La source de cet article se trouve sur ce site

5 Commentaires

  1. J’ai rarement lu un article aussi éloigné de la réalité en France, celui ou celle qui l’a écrit devrait pour le prochain s’il existe se renseigner aux bonnes sources et ne pas prendre celles du responsable du Krik, Arfi, qui continu a s’emmêler les doigt. Le RN depuis le 7 octobre n’a cessé de s’opposer aux fake news concernant Israël et au contraire soutenir sa guerre de défense sans faiblir. Il serait bon que les Juifs cessent de ne PAS penser, en Italie comme aux Pays Bas, la droite nationaliste ses bat contre l’islamisme et a compris qu’Israël était son allié.

  2. Un article déconnecté du terrain! Un appel à une nouvelle diplomatie israelienne! Les dés sont pipés. Le terrain en France est propice à l’ antisémitisme et à l’ antisionisme. Ce monsieur ne semble pas conscient de la situation politique en France.

  3. le commentateur du monde juif deconne de plus en plus parce qu a cause de ces connards de juifs de cour comme ce pourri de jonathan arfi fils de juifs d algerie et ex boss de l uejf socialiste commence a nous les gonfler comme aussi le grand rabbin de france qui est une pourriture pour dire qu il faut pas voter pour le RN alors qu ils ont changé et tous ces pourris de juifs de cour «  »consistoire , crif , uejf , fsju radio juive gauchistes qui ont fait appel a voter pour caroline yadan au lieu de faire voter pour meyer habib ;;;ces avocates de mes 2 fleur clar pardon et carolien yadan passent souvent sur radio j qui les a favoriser ces radios juives de gauche m ecoeurent de plus en plus et pour cela je les boycotte dorenavant !

    je suis ecoeuré de ces juifs sefarades comme achkenazes qui sont allés vers la gauche pour trahir israel comme cette salope de braun pivet ex avocate d un cabinet d avocats juifs temime et cie qui a vendu son ame a la france en oubliant ce que la france nous a fait en 1962 en algerie en nous jetant de nos maisons pour les donner aux terroristes sanguinaires du fln  » je suis ecoeuré de ces juifs parce qu ils ont fait des etudes comme arie alimi qui a été a l ecole juive ozar atorah de sarcelles a tourner sa veste en devenant avocat d islamistes …et se declare athée et c est ca que lui otn enseigné ses aprents juifs d algerie ?? au lieu de leur enseigner la haine de la france pour nous avoir jeter d algerie en 1962 et ya combien d achkenazes deja qui otn vendu leurs ames pour oublier ce que petain et hitler leur otn fait durant la shoah et les sefarades idem parce qu ils ont fait des etudes superieures cela leur a tourner leur tete «  » je suis ecoeuré de ce genre de juiffs là !!!

  4. « la radicalisation à gauche comme à droite plonge la communauté juive dans l’angoisse et l’incertitude dans l’avenir. »

    Quand un article commence comme ça, pas besoin de continuer! L’alter-juif-qui-se-tire-dans-le-pied a encore frappé.

    La radicalisation est à gauche!!! La droite ou la pseudo « extrême droite », c’est elle qui nous défend aujourd’hui! Alors, prenons le soleil comme il vient et restons unis face au danger qui pointe avec ces ordures d’extrême gauche!

    D’ailleurs, comment peut-il encore exister un seul juif de gauche??? Un vrai mystère

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

PARTAGER:

spot_imgspot_img