Un plan de 10 milliards de shekel pour sauver l’économie israélienne!

LES + VUS CHEZ LES PRO

10 milliards de shekels seront débloqués en « premiers secours » pour sauver l’économie israélienne des répercussions économiques de la crise du coronavirus. Le Premier Ministre Benyamin Netanyahou a annoncé aujourd’hui la mise en place d’une série de mesures pour faire face à cette crise de nature exceptionnelle, il a également annoncé l’octroi de 8 milliards de shekels supplémentaire d’aide aux PME.

100 000 israéliens se trouvent en confinement, l’espace aérien est quasiment fermé, les industries du tourisme et des loisirs subissent de plein fouet les effets du Corona virus et des centaines de personnes sont mis en congés non payés par les entreprises, sans oublier la chute de la bourse… Des mesures d’urgence économique s’imposaient en parallèle des mesures d’urgence sanitaires prises pour limiter les effets de la pandémie.

 » Notre objectif est de permettre à l’économie de continuer à fonctionner » a expliqué Benjamin Netanyahou lors d’une conférence de presse donnée cette après-midi. « L’état de l’économie israélienne est meilleur que la plupart des économies du monde. Le système financier est solide et le chômage est faible, ce sont des avantages majeurs dans cette crise. Nous mettons en place un série de mesure qui correspond à un budget de 10 milliard de shekels, s’il faut débloquer plus de budget, nous le débloquerons » a-t-il poursuivi.

 » Il s’agit d’abord de sauver des vies, nous allouerons 1 milliard de shekel au système de santé. Notre priorité est que le système de santé soit prêt à absorber un plus grand nombre de malades  » a-t-il déclaré.

La ligne de crédit de 4 milliards mise en place pour soutenir les PME est portée à 8 milliards de shekels. Toutes les PME touchées par la crise peuvent demander cette aide. L’objectif est d’être accessible à tous et de fournir une assistance.

En ce qui concerne la crainte d’une pénurie des matières premières, le Premier Ministre se veut rassurant.  » Il n’y a pas de pénurie et il n’y aura pas de pénurie dans l’Etat d’Israël. Les livraisons par voie aérienne continuent et nous ferons le nécessaire pour que cela ne se produise pas  » a-t-il ajouté.

Tel-Avivre.

CES ARTICLES PEUVENT VOUS INTÉRESSER ARTICLES POPULAIRES

ARTICLES CONNEXES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

POPULAIRE CETTE SEMAINE

Rejoignez nous sur Facebook