Une jeune fille abattue par les soldats israéliens à l'entrée du camp d'Al-Arroub

11

Le ministère de la Santé a annoncé que la jeune fille de 31 ans, Ghufran Haroun Hamed Warasneh, a été abattue par les forces d’occupation israéliennes, à l’entrée du camp de réfugiés d’Al-Arroub, au nord d’Hébron, sous prétexte qu’elle a soi-disant essayé de poignarder des soldats.

Les soldats ont affirmé que la jeune femme a sorti un couteau, et a tenté de les attaquer au poste de contrôle et a été abattue.

Le Croissant-Rouge a déclaré que les forces d’occupation avaient empêché les sauveteurs de s’approcher de la jeune fille, qui a été blessée par balles réelles. Elle a été remise aux équipes médicales après 20 minutes d’attente, et transférée à l’hôpital Al-Ahly à Hébron.

Des sources médicales à l’hôpital Al-Ahly ont déclaré que Ghufran Warasneh, du village de Sheikh Al-Arroub, est arrivée aux urgences avec une blessure à la poitrine et que son état de santé était très critique.

Le porte-parole du Club des Prisonniers, Amjad Al-Najjar, a déclaré que la martyre a été arrêtée le 01/10/2022 et libérée après une détention de 3 mois le 01/04/2022.

Titulaire d’un diplôme en médias de l’Université d’Hébron, obtenu en 2014,

elle s’est formée dans des stations de radio locales puis elle a travaillé comme journaliste indépendante.

Traduction : Moncef Chahed pour l’AFPS

Source : Ma’an News

SourceFRANCE-PALESTINE.ORG

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici