La source de cet article se trouve sur ce site

Le plateau de Destination Eurovision. — GILLES SCARELLA FTV

Ce samedi, après que l’Israélienne Netta Barzilai a fini de chanter sa chanson Toy avec laquelle elle a remporté l’ Eurovision en mai dernier, quatre personnes sont montées sur la scène de Destination Eurovision. Une femme a ainsi brandi une affichette sur laquelle on pouvait lire : « Non à l’Eurovision 2019 en Israël ». La séquence, qui s’est déroulée à peine dix minutes après le début du direct a été très brève à l’écran et la deuxième demi-finale du concours musical de France 2 a repris son cours normalement. Les militants ont été exclus du studio. Selon nos informations, aucune poursuite ne sera engagée à leur égard.

L’artiste qui remportera l’émission représentera la France lors de la prochaine édition de l’Eurovision qui se déroulera en mai à Tel Aviv. L’organisation du concours en Israël avait suscité des appels au boycott notamment pour signifier un soutien envers le peuple palestinien.

« Dialogue entre les peuples »

Dans un communiqué fourni à 20 Minutes, France Télévisions affirme que « L’Eurovision est avant tout un divertissement d’une ampleur internationale unique et ouvert à une très grande diversité artistique. La musique, qui n’a pas de frontière, en est son essence, avec pour ambition universelle le dialogue entre les peuples, l’ouverture et le vivre-ensemble. »

Le message continue ainsi : « Au-delà d’offrir à la scène musicale française une exposition hors du commun dans le monde entier, notre participation à ce show de variétés incontournable s’attache aussi à véhiculer ces valeurs humanistes. Souvenons-nous, l’an dernier, du choix du public français et d’un jury international de la chanson Mercy du duo Madame Monsieur pour représenter la France à l’Eurovision à Lisbonne. Force est de constater que ce titre, au-delà de sa qualité artistique, a eu un impact médiatique de premier plan, permettant ainsi d’éclairer la question des migrants… »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here