La source de cet article se trouve sur ce site

Le journal libanais Al Akhbar annonce ce lundi 17 décembre, en manchette, que le président Michel Aoun a « adopté le cas de Georges Ibrahim Abdallah, en vue de réclamer sa libération à Emmanuel Macron à l’occasion de la visite du président français au Liban en février 2019. »

M. Aoun agit en concertation avec le ministère libanais des Affaires étrangères (dont le titulaire est son gendre Gebrane Bassil), ainsi qu’avec les services de sécurité, afin de faire pression sur la France pour obtenir la remise en liberté du militant propalestinien, détenu depuis 34 ans en France, au-delà de la durée légale de sa peine.

Macron va-t-il enfin respecter les décisions de la justice française qui a également demandé la libération de Georges ?

Source : https://www.al-akhbar.com

CAPJPO-EuroPalestine

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here