La source de cet article se trouve sur ce site

Israel Ziv, général israélien à la retraite, et vivant dans une colonie israélienne de Cisjordanie, vient d’être sanctionné par les USA pour son trafic d’armes entretenant la guerre au Soudan.


Israel Ziv, réconfortant un colon évacué de Gaza, en 2005. (Flickr)

Ce général-colon, qui avait notamment été en charge de la bande de Gaza, vient de voir tous ses avoirs gelés par le gouvernement américain, ainsi que l’interdiction de faire des affaires avec lui ou ses sociétés.

Sous couvert de s’intéresser à l’agriculture du Soudan du sud, ce mafieux avait même porté plainte contre le journaliste David Sheen, qui avait dénoncé ses activités sur Electronic Intifada (et lui réclamait 200.000 dollars de dommages et intérêts…).

Mais il a été pris la main dans le sac d’un trafic d’armes entretenant la guerre civile au Sud Soudan et fournissant de quoi s’entretuer aux deux camps qui s’affrontent depuis 5 ans dans ce pays. Un montant estimé à au moins 150 millions de dollars d’armes en tous genres et de munitions, livrés au gouvernement soudanais, mais aussi à des mercenaires encouragés, contre pots de vin, à attaquer les champs pétroliers et les infrastructures du Sud Soudan.

Déjà en 2012, Wikileaks avait fait état des activités militaires de Ziv et de sa société Global CST, en Colombie, au Panama et au Pérou. Et un peu plus tard les autorités américaines avaient été au courant de ses ventes d’armes au Togo.

Ce que Ziv n’avait cessé de nier, affirmant qu’il se contentait d’aider des milliers de gens aux plans de l’eau, de l’agriculture et des projets de développement… avec les licences accordées par Israël à ses entreprises.

Et tout cela n’a pas empêché Netanyahou de lui proposer récemment un poste de haut gradé dans la police israélienne…

(Traduit par CAPJPO-EuroPalestine)

Source Electronic intifada

CAPJPO-EuroPalestine

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here