Yom haShoah. Emmanuel Macron s’était rendu au mémorial de la Shoah.

À l’occasion de la Journée nationale du souvenir de la Déportation, Emmanuel Macron s’était rendu au mémorial de la Shoah. Il était revenu sur ces événements de la Seconde Guerre mondiale : « Ce qui s’est passé » ne « doit plus jamais advenir ».

« L’hommage que je souhaitais rendre aujourd’hui, c’est ce devoir que nous devons à toutes ces vies fauchées par les extrêmes, par la barbarie », avait déclaré Emmanuel Macron.

« Et nous avons aujourd’hui un devoir qui est double, le devoir de mémoire […] et le devoir que cela n’advienne plus jamais, en acceptant en rien l’affaiblissement moral qui peut tenter certains, le relativisme qui peut en tenter d’autres, le négationnisme dans lequel certains trouvent refuge. Parce que ce qui s’est passé est inoubliable, est impardonnable : ça ne doit plus jamais advenir », a-t-il poursuivi.

À l’intérieur du Mémorial, Emmanuel Macron s’était arrêté devant le mur sur lequel sont inscrits le nom des 76 000 déportés juifs de France, parmi lesquels 11 000 enfants.

Il avait ensuite visité le centre de documentation, dans lequel ses accompagnateurs lui avaient présenté des archives, dont des listes de déportation et un document de la préfecture de police sur l’organisation de la rafle du Vélodrome d’Hiver, en 1942 à Paris, au cours de laquelle plus de 13 000 juifs avaient été arrêtés.

LE PLUS.

En Israël, la Journée du souvenir de la Shoah et de l’héroïsme (en hébreu Yom HaShoah) est une journée de commémoration nationale, dédiée à la mémoire des six millions de Juifs assassinés au cours de la Shoah. C’est un jour solennel, qui débute le 27 du mois hébraïque de Nissan au coucher du soleil et s’achève le lendemain soir, comme le veut la tradition juive.

Dans tout le pays, des cérémonies commémoratives sont organisées et les lieux de divertissement sont fermés. La Journée du souvenir de la Shoah et de l’héroïsme 2021 s’ouvrira par la cérémonie officielle organisée à Yad Vashem, en présence du président de l’État d’Israël et du Premier ministre, de dignitaires et de survivants de la Shoah. Six torches, représentant les six millions de Juifs assassinés, seront allumées.

Le lendemain matin, une sirène retentira pendant deux minutes dans tout le pays. Toute activité est alors suspendue, les piétons s’immobilisent, les voitures s’arrêtent sur le bas-côté et tous observent deux minutes de silence en hommage aux victimes de la Shoah.

Après la sirène, un dépôt de gerbes au pied des six flambeaux par des dignitaires et des représentants de survivants ou autres institutions, est prévu. D’autres sites de commémoration en Israël, comme le kibboutz des combattants du ghetto ou le kibboutz Yad Mordechai, accueillent également des cérémonies commémoratives, ainsi que les écoles, les bases militaires, les municipalités et certains lieux de travail. Tout au long de la journée, la télévision et la radio diffusent des émissions consacrées à la Shoah. Ces dernières années, d’autres pays et communautés juives ont adopté la date du 27 du mois de Nissan, celle de Yom Hashoah, pour commémorer les victimes de la Shoah.

Yom Hashoah 2021 commence par une cérémonie officielle, le soir du mercredi 7 avril, à 20h (heure israélienne) et se poursuivra jusqu’au jeudi 8 avril. (yadvashem.org)

SourceISRAELVALLEY.COM

ARTICLES POPULAIRES

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Populaire cette semaine

Derniers Commentaires